BIEN VOYAGER EN EUROPE

PAPIERS D’IDENTITÉ, FORMALITÉS ET CONSEILS UTILES

Globalement, seuls la carte d’identité et le passeport sont valables.

Les formalités administratives et douanières, que vous voyagiez en voiture, à pied, en bus ou en avion dans une grande partie des pays européens, qui constituent l’Union européenne, ne sont pas unifiées ni simples pour les voyageurs.

Carte d’identité :

La Carte nationale d’identité CNI est le principal document d’identité permettant de vous identifier aussi bien en France qu’en Europe.

Ne rangez pas vos papiers au même endroit (et surtout pas dans votre sac ou banane, une poche arrière ou de côté facile d’accès) ; c’est le meilleur moyen d’éviter les problèmes en cas de vol ou de perte.

N’oubliez pas de vérifier bien avant la date prévisionnelle de votre départ si vos papiers d’identité seront valides au moment où vous devrez franchir les frontières au risque de ne pas entrer dans le pays…

Pour rappel, même si le pays où vous voyagez ne nécessite qu’une carte d’identité, prenez aussi votre passeport si vous en avez un au cas où vous devriez faire face à un vol ou une perte.

Même si vous ne circulez pas en voiture, prenez votre permis de conduire au cas où vous devriez conduire!

Carte d’identité périmée ?

Désormais la validité de la CNI passe de 10 à 15 ans automatiquement sans modification de la carte ( En France seulement) c‘est un souci dans les autres pays qui effectuent des contrôles et ne sont pas informés de cette modification. On vous refusera l’entrée sur le territoire.

Vous pouvez circuler théoriquement sur le territoire national métropolitain avec une carte d’identité française périmée, mais c’est impossible en Europe et dans l’espace Schengen.

Votre CNI doit être valide lors de votre séjour et en général, il est demandé une validité d’au moins 3 mois pour prévenir tout problème avec les autorités du pays.

Attention, outre le passage des frontières et les contrôles dans les transports en commun, vous pouvez être amené à présenter vos papiers d’identité dans des contextes variés qu’on n’envisage pas toujours : hôpital, urgences, contrôle routier, contrôle policier de routine, hôtels et autres hébergements pour signalement de présence… .

En cas de vol ou de perte de vos papiers d’identité :

Si vous perdez vos papiers avant votre départ, vous ne pourrez pas circuler même en Europe ou dans l’UE. Vous devez toujours être en mesure de prouver votre identité avec un document officiellement reconnu : la carte d’identité ou le passeport sont en général les seuls papiers acceptés par les autorités et les douanes.

Si le vol ou la perte interviennent pendant votre voyage, vous devez immédiatement vous rendre dans un commissariat de police ou l’équivalent d’une gendarmerie, déposer une plainte et demander simultanément à être mis en contact avec l’ambassade ou le consulat de votre pays. La plainte fait office de déclaration d’identité et vous permettra de vous justifier dans l’attente de nouveaux papiers.

Carte Européenne d’assurance maladie ;

Si vous partez dans un pays d’Europe, vous devez demander votre carte européenne  d’assurance maladie. Ceci facilite votre prise en charge dans un hôpital ou chez un médecin.

Suivant les pays, vous n’aurez pas de frais à avancer durant votre périple, ou vous serez rembourser à votre retour. Elle est gratuite et se demande à votre caisse d’assurance maladie. 

Vous pouvez le faire en ligne : Ameli.fr obtention CEAM. La carte est valable un an et il faut compter 10 jours pour la recevoir chez vous. C’est toujours bon à prendre et on vous conseille de l’avoir.

Carte bancaire :

Avant de partir, regardez bien si votre carte bancaire est utilisable à l’étranger, puis de vérifier le montant maximum que vous pouvez retirer avec, par semaine. C’est bête de plus pouvoir utiliser sa carte parce qu’on a atteint le plafond, notamment quand on est à l’étranger dans un village perdu. Il faut aussi se munir du numéro de téléphone du service d’opposition de votre banque pour éviter une utilisation frauduleuse en cas de perte ou de vol.
Par la même occasion, renseignez-vous sur 
les assurances de votre carte. Elles prennent parfois la responsabilité civile à l’étranger, peuvent rembourser des vols annulés, retardés ou manqués, vous rapatrier en cas d’urgence, couvrir certains frais et beaucoup d’autres services.

BON VOYAGE